Pourquoi est-il intéressant pour les entreprises de faciliter l’accès au sport à leurs collaborateurs ?

Pourquoi est-il intéressant pour les entreprises de faciliter l’accès au sport à Ses collaborateurs ?

L’activité physique se réduit dès lors que l’individu entre dans la vie professionnelle. Les freins à la pratique sportive par les travailleurs français sont multiples : manque de temps, manque d’infrastructures, difficultés d’organisation, coûts élevés, peine à concilier sport et travail…

%

des travailleurs sont "statiques" au travail

Les salariés sont de plus en plus soumis au stress de la performance et sont à la recherche de moyens pour relâcher la pression.

C’est pourtant bien connu: rester assis devant son écran la grande majorité de la journée entraîne un mauvais positionnement, des douleurs de dos et de cervicales et une mauvaise circulation du sang… La mobilité est ainsi de plus en plus fortement encouragée par les sociétés.

En facilitant l’accès au sport pour ses collaborateur, l’objectif de l’entreprise n’est pas de créer « une armée de bodybuilders » mais essentiellement de faire en sorte que l’ensemble des parties prenantes se sentent bien dans leur corps, bien dans leur tête et ainsi bien au travail.

Les bienfaits de l’activité physique et sportive (APS) au travail sont variés : santé, psychologie, productivité… Ils sont notables sur les collaborateurs ET ont également un effet bénéfique pour l’entreprise.

« Certains veulent que ça arrive, d’autres aimeraient que ça arrive et quelques-un font que ça arrive ! » #Noexcuses

BIENfaits pour les collaborateurs

#1 Amélioration de la QVT : Qualité de Vie au Travail

Le sport libère des endomorphines qui agissent à la fois sur le plan physique en combattant la douleur mais également sur le plan psychologique, en créant un « état d’euphorie » aidant à combattre le stress et anxiété.

Les sports dits « personnels » tel que la course à pied permettent de se détendre, de faire une coupure dans la journée, de prendre du recul sur certaines situations… Et puis l’avantage c’est qu’il n’est nul besoin d’équipement spécifique, ni d’horaires précis. Avant de commencer le travail ou en y allant, en pause midi ou pour rentrer, il suffit d’enfiler ses baskets et de se laisser aller.

Le sport a pour vertu de maintenir l’individu en activité et en bonne santé physique et morale.

Il peut avoir un effet vertueux sur l’individu : amélioration de la condition physique générale peut être propice à la perte de poids et à l’arrêt du tabac.

En luttant contre le stress au travail, le sport peut prévenir l’apparition d’un certain nombre de TMS (troubles musculosquelettiques) et maladies chroniques.

De fil en aiguille la pratique du sport peut donc réduire les frais de santé et ainsi venir gonfler le pouvoir d’achat du collaborateur et d’améliorer sa QVT : Qualité de Vie au Travail.

#2 Les vertus sociales du sport

Les sports dits « collectifs » sont en général adéquats pour renforcer l’esprit d’équipe et faire adhérer encore plus les salariés à la culture d’entreprise. 

 

 

En rapprochant les individus d’un même groupe (ici d’une entreprise), le sport permet de lutter contre l’isolement et est propice à l’évacuation des ondes négatives accumulées dans son travail.

L’inscription des collaborateurs à des courses (exemple : Marathon en relais, courses à obstacles, course caritative…) permet de souder à jamais les équipes, qui s’entraineront avant, s’entraideront pendant et partageront ces souvenirs communs pendant longtemps.

BIENfaits, également pour l’entreprise

#1 Productivité

Les bienfaits du sport ne sont pas qu’à destination des collaborateurs. Une étude commandée par le Medef, le CNOSF et AG2R La Mondiale indique que les salariés qui pratiquent une activité sportive en entreprise améliorent en moyenne de 14 % leur productivité !

Parce que le sport apprend l’esprit d’équipe, l’échange, le partage, la réussite, l’objectif en commun  mais aussi l’accomplissement  individuel,  il  peut  contribuer à  donner  du  sens  au  travail  et  responsabiliser les  salariés.

Le professionnel en forme pourra ainsi répondre encore mieux aux challenges proposés par son entreprise.

Le sport au travail participe activement :

à l’amélioration de la cohésion d’ensemble, de l’esprit d’équipe et du sentiment d’appartenance

à la réduction du turnover et de l’absentéisme

à l’augmentation de la productivité individuelle et collective

La participation de l’entreprise à la facilitation ou à la mise en œuvre d’activité sportive au travail peut s’avérer être un réel retour sur investissement.
#2 Marque employeur

Une entreprise qui incite ses salariés à la pratique d’un sport, véhicule une image à la fois dynamique, éthique, moderne… Une entreprise humaine où il fait bon travailler. Le sport au travail est une bonne publicité.

Les jeunes talents sont friands de conditions de travail rendant possible la pratique d’un sport avec leur emploi. Les recruteurs s’intéressent de plus en plus à la partie loisirs du CV, pour discuter du/des sports pratiqués par le candidat.

Face au vieillissement de la population active, les entreprises ont tout intérêt à faire en sorte de préserver la santé de leurs seniors notamment par la pratique régulière d’activités physiques.

Proposer la pratique d’activités sportives sur le lieu de travail permet donc une meilleure implication et une fidélisation plus efficace des meilleurs profils: préoccupations prioritaires des dirigeants modernes.

De plus en plus d’entreprises s’intéressent à cette question du bien-être au travail. Elles envisagent désormais le sport comme un levier d’action permettant la mise en place d’un cercle vertueux, où l’activité physique et le bien-être au travail se nourrissent mutuellement.

Partant de cette conclusion positive, certaines franchissent le pas en mettent en place une politique active de facilitation de l’accès au sport au travail. 

Dans le prochain article nous vous proposons de découvrir 10 actions mises en place par 3X Consultants, qui pourraient très bien être appliquées à votre société.

Sportivement, 
Source : (Page 9 ) Du guide pratique du sport en entreprise conçu par le CNOSF (Comité National Olympique et Sportif Français) et le Medef: https://medefsport.files.wordpress.com/2012/09/guide_v06.pdf
Margo le crosnier

Margo le crosnier

Chargée de formation

« Positive et passionnée. Sportive et écolo.

#Geek mais je revendique un droit à la déconnexion ! »

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *