Sensibiliser vos collaborateurs à la sécurité routière

Comment sensibiliser, en douceur, vos collaborateurs à la sécurité routière ?

Attention : cet article contient une idée originale qui vient casser toutes les campagnes culpabilisantes et tristement horrible de sécurité routière ! Et si le message passait mieux en mangeant gaiement ?

Une opération de l’espace pour sensibiliser sur les dangers de la route !

Une opération de l’espace pour sensibiliser sur les dangers de la route ! Pourquoi la QHSE serait toujours sérieuse ? C’est avec la volonté de casser ce postulat que Clément Rigour (Consultant QHSE) et Laëtitia Geneyton (Communicante) ont mis en place une opération atypique à l’occasion de la semaine de la sécurité routière au travail, du 13 au 17 mai 2019.


Le concept : diffuser des messages de sécurité routière grâce à des fortunes cookies. Un fortune cookie est un biscuit chinois dans lequelle est inséré un petit morceau de papier.  Dans lequel on peut lire une prédiction ou une maxime, parfois humoristique. Après avoir rédigé plus de 40 messages sous forme de conseils délivrés par Maître Yoda, place à la pâtisserie avec la création d’une centaine de fortune cookies. Afin que chaque collaborateur trouve le sien sur son bureau le lundi matin ! Ces biscuits Porte-Bonheur, aussi surnommés gâteaux de la chance, contiennent tous un message unique pour une route plus sûre.

La communication positive versus la communication culpabilisante

Les campagnes qui font peur peuvent avoir un effet pervers. Par exemple, Jacques Lecomte (chercheur en psychologie positive et chargé de cours à l’université Paris Ouest Nanterre) a analysé une centaine d’études de campagnes basées sur la peur. Conclusion : face à des spots choc, une grande partie des fumeurs tenteraient de contrôler leur peur par des « mécanismes de défense psychologiques » ainsi « jouer sur la peur peut avoir l’effet inverse, et pousser à décupler sa consommation de tabac ».

Notre objectif est donc clairement de ne pas adopter de discours culpabilisant démotivateur et démobilisateur surtout dans le cas d’une communication d’entreprise. En effet, l’entreprise appuie le message de la sécurité routière, en dehors de son cadre d’activité, il faut donc éviter de tomber dans le rôle du donneur de leçon, mais plutôt accompagner les collaborateurs en leur donnant quelques clés.

Pourtant, selon Karine Gallopel-Morvan (maître de conférences en marketing social à l’Ecole des hautes études en santé publique de Rennes), « la peur et l’empathie restent des moteurs d’action plus intéressants que la simple information ». La meilleure manière pour que les collaborateurs ne se lassent pas serait donc de renouveler les messages en variant les registres, les tons, les émotions… Pour cette opération, nous avons choisi de toucher la corde sensible mais de manière positive. Faire de la prévention de façon ludique et non barbante, c’est plus puissant !

Pourquoi ? 

1. La surprise

Premièrement, pour l’effet de surprise ! Les collaborateurs arrivent au bureau un lundi matin avec un grand mug de café à la main pour bien commencer la semaine… et là, ils découvrent sur leurs bureaux un petit gâteau. C’est surement la petite douceur qui avait été évoquée dans un mail pour annoncer la semaine de la sécurité routière au travail… Lors de la dégustation chaque collaborateur découvre à l’intérieur du gâteau un petit papier : c’est sa maxime veillant à adopter un comportement plus sûr, que ce soit en voiture, à moto ou encore à vélo.

2. La mémorisation

En matière de pédagogie, il paraît qu’on apprend mieux en s’amusant alors imaginez en mangeant ! La surprise et la dégustation génèrent des émotions qui vous permettre une meilleure mémorisation. Les maximes écrites sur les petits papiers sont courtes, impactantes, parfois drôles et d’autres fois elles font références à Star Wars. Ainsi, l’intégration est plus aisée. Je vais retenir ma maxime facilement et peut-être la partager avec mes collègues ?

3. La viralité  

L’opération mise sur la curiosité des collaborateurs qui, en buvant leur café, peuvent partager leur maxime. Ainsi le bouche à oreille entre collègues amène en douceur de nouvelles recommandations quant à la sécurité routière. Et si la campagne est assez originale et plaît aux collaborateurs, son impact ira au-delà de l’entreprise, par exemple en racontant à sa famille le soir à la maison, ou par le partage sur les réseaux sociaux.

Vous aussi vous avez déjà mis en place des campagnes QHSE originales ? Partagez votre expérience avec nous en laissant un commentaire ci-dessous !

Si vous souhaitez en savoir plus sur la culture sécurité, je vous invite à lire mon article sur les 5 bonnes pratiques pour développer la sécurité dans votre entreprise, ou celui sur l’intégration de la sécurité dans la pratique des métiers.

Laëtitia geneyton

Laëtitia geneyton

Chef de projets communication

« Communicante tout terrain, j’aime explorer de nouvelles possibilités pour surprendre et enrichir le quotidien en entreprise.

Fan des sujets « RSE » et « Marque », je partage, sur ce blog, les bonnes pratiques et les expériences menées chez 3X.  » 

Clément Rigour

Clément Rigour

Consultant QHSE

« Passionné par le QHSE et le cinéma, j’aime découvrir et apprendre. Tout ce que nous pensons déjà connaître nous empêche souvent d’apprendre. »

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos

Comprendre l’humain, accompagner son évolution et développer son potentiel sont au cœur de nos missions. Nous partageons ici les expertises croisées de nos collaborateurs répondant aux questions de notre écosystème dans un style simple, direct et résolument positif. Toujours à l’écoute, nous vous attendons pour échanger, proposer des sujets avec une seule règle : Parlons Humain

L’Ebook gratuit du moment

Découvrez comment en 2019, le CPF rénové va devenir l’outil incontournable de votre plan de formation.

L’essentiel des RH

Suivez-nous